top of page

Les certifications en Hypnose et PNL

Ce sujet est très peu abordé car il entraîne énormément de controverses.


Il est important de savoir qu'à l'heure actuelle au niveau mondial, il n'existe aucun  organisme de certification  dans le domaine de l'hypnose.


Il est des écoles qui sont référencées par le milieu médical, car réservées strictement aux médecins et aux professions médicales, et des écoles ouvertes à tout le monde.


Chaque école est responsable de la qualification de la personne qu'elle forme.
D'une école à l'autre les techniques d'apprentissage peuvent être différentes  et cela fait une énorme différence au niveau de la pratique.


Il en est de même dans les écoles de PNL.
Il existe plusieurs organismes reconnus mondialement, mais ces formations ne sont pas reconnues par le domaine médical, ni dans le domaine professionnel.

 

Quelle que soit l'école que l'on suit pour se former par exemple à la PNL, cela ne donnera aucune légitimité vis-à-vis du milieu médical.

 

La seule légitimité que l'on acquiert, est celle qui correspond au fait que l'on s'engage moralement dans le domaine de l'aide à la personne, et de l'importance qu'on y accorde.
La certification est donc avant tout un écrit (sans  valeur légale) qui indique que vous avez acquis certaines compétences qui vous permettent d'exercer en toute sécurité pour les personnes que vous aiderez.


Ce qui fera votre reconnaissance, c'est toute l'énergie que vous déploierez à améliorer les techniques, à continuer à vous former, et surtout à vous remettre en cause en permanence.
Personne n'est parfait,  et le simple fait d'en être conscient et  est un signe de responsabilité.


Les métiers d'aide à la personne, sont des métiers où l'on doit être dans l'observation et la compréhension du modèle de monde de l'autre.
À aucun moment on ne doit être dans le jugement.
À aucun moment on ne doit se dire que l'on sait ce qui est bon pour l'autre.
Ce qui est important, c'est d'avoir de la flexibilité, de la créativité, de l'humanité.


Certaines écoles, disent être reconnu par tel ou tel organisme.
Cela n'a pas vraiment de sens ,et est en général, plus liée à une opération de marketing pour faciliter la vente de la formation.


Le seul organisme actuellement  reconnu en métropole, qui garantit le professionnalisme de ses adhérents est le syndicat national des hypnothérapeutes.


Il existe des dizaines d'écoles en métropole qui forment à l'hypnose.
Ce qui fait la différence entre ces écoles, c'est la durée des formations, et la qualité de transmission des formateurs.
Un formateur en hypnose doit impérativement exercer dans le domaine.

 

Au niveau européen, là aussi les critères sont spécifiques et le métier plutôt réservé aux médecins.
La durée de formation de base au niveau européen et de l'ordre de 300 heures.
Au niveau national, la durée de formation et de l'ordre de 150 heures qui doivent être complétées par de la supervision pendant l'année où les deux années qui suivent la formation.
Avec 150 heures de formation, vous acquérez toutes les techniques de base que vous allez ensuite peaufiner, expérimenter, améliorer au travers des clients que vous rencontrerez.


Il est impératif à la fin d'une formation de démarrer immédiatement les interventions.
Si vous laissez passer du temps, vous perdrez les acquis.

Notre standard de formation:

Standard de formation

Cette fiche défini les critères de la  formation hypnose.

 

Contenu notionnel :

  • Bases de communication (vakog)

  • L’intention positive

  • Les canaux de communication

  • L’importance des silences

  • Les mots a éviter

  • La notion de processus

  • l'importance de travailler sur les processus et non le contenu.

  • Les pièges en hypnose

  • L’éthique et la déontologie

  • Faire une anamnèse efficace

 

Techniques :

  • Le yes set

  • Le 54321

  • La spirale sensorielle

  • La confusion

  • La saturation

  • Le langage de Milton

  • La ligne du temps (régression a la cause)

  • La gestion des abréactions

  • La gestion des traumatismes

  • Gérer la douleur

  • Gérer les addictions

  • Installer un nouveau comportement

  • La gestion du deuil

  • Créer une métaphore

A la fin de la formation, les stagiaires doivent savoir :

  • Mettre une personne en état d’hypnose

  • Gérer des abréactions

  • Gérer un traumatisme

  • Résoudre un deuil

  • Savoir réduire les douleurs

  • Changer la perceptions des évènements du passé  pour résoudre les émotions négatives

  • Mettre en œuvre des changements de comportements gênants

  • Résoudre les addictions au tabac, l’alcool, la nourriture

  • Mettre en œuvre des métaphores de résolution de manière spontanée et efficace

  • Avoir expérimenté sur eux même l’ensembles des processus et techniques d’hypnoses citées ci-dessus.

bottom of page