Comme dans tout métier dans le domaine de l'aide à la personne, il y a des pratiques non autorisées.
Par exemple une de ces pratiques est quelque chose qui malheureusement est présente chez certains thérapeutes :

L'anneau virtuel ou anneau gastrique.
 

Il est strictement interdit par le SNH de pratiquer cette technique.

https://snhypnose.fr/2019/01/25/anneau-gastrique-virtuel/


Pour quelle raison :

La raison en est très simple et évidente.
Le fait de mettre en œuvre cette pratique va résoudre provisoirement les symptômes liés à de la boulimie, mais en aucun cas elle ne résout le problème de fond qui resurgira rapidement d'une manière ou d'une autre, en créant des désordres émotionnels.


On ne résout un problème en le déplaçant.
 

La pratique de cette technique est vraiment dangereuse pour les clients.
Tout comportement compulsif est lié à une émotion.
Si l'on ne résout pas l'émotion, on ne résout pas le comportement.
C'est comme poser un simple pansement sur une plaie ouverte sans tenir compte du saignement.


L'anneau gastrique virtuel est dangereux.

 

Parmi les pratiques à fuir aussi, il y a celle qui consiste à vous proposer d'office une série de x séances.
On ne peut jamais savoir combien de temps durera un traitement.
Le fait de vous dire qu'il faudra cinq ou 10 séances est quelque part inquiétant, car cela veut dire que la personne en saurait plus que vous sur votre propre vie.

 

En fonction des personnes le nombre de séances variera, mais pour ma part il n'a jamais excédé 3 sauf pour  des cas vraiment complexes "très rares".
En général les problèmes sont résolus en une ou deux séances.
Si quelqu'un commence à vous proposer 10 séances planifiées, c'est clairement strictement du commercial.
 

Nouvelle Calédonie         Phiformations@gmail.com        tél: +1 (687) 87 32 57